Modification du point chaud d'un EQ KT DN360

Postez ici vos soucis techniques, vos trucs pour dépanner et tout ce qui concerne la construction d'enceintes etc
Avatar du membre
Amadeus
Équipier
Équipier
Messages : 310
Enregistré le : 26 août 2005, 0:18
Localisation : 59 - 62

Modification du point chaud d'un EQ KT DN360

Message par Amadeus » 27 août 2005, 0:26

Lorsqu'on ne le précise pas lors de la commande, un EQ KT est toujours livré avec les points chauds placés en broche 3.
Je me suis donc souvent retrouvé avec des DN360 en PC en 3 et en 2 sur la même installation, ce qui n'est pas l'idéal: inverseurs de phase à placer sur les entrées et les sorties pour être cohérent sur tout le système.
J'ai donc préparé un petit tutoriel illustré de photos détaillées, qui vous permettra si vous êtes dans cette situation, d'y remédier en inversant les points chauds de 3 vers 2.
Attention ! Cette manipulation n'est pas valable pour les modèles équipés de transformateurs ! De plus, si l'EQ est encore sous garantie, il ne le sera plus...
Comptez de 30 minutes à une heure d'intervention, suivant votre expérience et dextériété, car les embases XLR ne devront pas être dessoudées :wink:

Je vous propose ce document au format 'Acrobat Reader' (380 Ko)

KT DN360: Passage du point chaud de 3 vers 2

Si vous envisagez de distribuer ou de rendre public ce document, je vous serai reconnaissant de ne pas en modifier le contenu, merci !

Petite présision 1: Le connecteur à modifier, sur lequel se fiche le transformateur, peut être d'un autre modèle que celui qui est représenté sur les photos: pas de panique, la modification est identique !

Petite présision 2: Certains me diront: "Mais pourquoi faire cette modif ou placer des inverseurs sur les entrées et les sorties, puisque je rentre mon signal dans l'EQ et en ressort sans inversion de phase ?"
Je leur répondrai: "Tout d'abord pour être logique dans mon câblage, et d'autre part, parce que le niveau de sortie de l'EQ s'en trouve non affecté, ce qui n'est pas le cas dans la situation inverse..."

Petite présision 3: Je me suis basé sur un DN360 câblé d'origine en PC en 2 pour réaliser ce document, et bien sûr, l'appliquer en nombre ! O:)
Image

kirikou
Habitué
Habitué
Messages : 81
Enregistré le : 20 juin 2005, 17:59

Message par kirikou » 27 août 2005, 1:26

Je vais faire mon casse pied mais il a oublié de préciser qu'il fallait intervenir sur appareil débranché du secteur...
Oups pardon... :-#

Avatar du membre
Amadeus
Équipier
Équipier
Messages : 310
Enregistré le : 26 août 2005, 0:18
Localisation : 59 - 62

Message par Amadeus » 27 août 2005, 3:16

:wink:
Image

Avatar du membre
Globe
Modo
Modo
Messages : 1876
Enregistré le : 5 avr. 2004, 19:51
Localisation : Mons, Belgique
Contact :

Message par Globe » 27 août 2005, 12:54

Il n'y a plus qu'à symétriser la sortie...

Clement
Membre
Membre
Messages : 32
Enregistré le : 7 mai 2005, 19:37
Contact :

Message par Clement » 27 août 2005, 20:51

Petite présision 2: Certains me diront: "Mais pourquoi faire cette modif ou placer des inverseurs sur les entrées et les sorties, puisque je rentre mon signal dans l'EQ et en ressort sans inversion de phase ?"
Je leur répondrai: "Tout d'abord pour être logique dans mon câblage, et d'autre part, parce que le niveau de sortie de l'EQ s'en trouve non affecté, ce qui n'est pas le cas dans la situation inverse..."
C'est bien de s'intéresser à une logique de câblage, mais le signal ne peut être altéré par cette inversion d'origine. Par contre je suis d'accord avec le risque de parasites ou de phénomène de boucle, mais avant d'intervenir sur l'appareil il faut être certain que dans le câblage de l'ensemble que la position de la phase (secteur) soit respectée, sinon cette modif n'est pas vraiment utile.

SF
Nioubie
Nioubie
Messages : 14
Enregistré le : 22 mai 2005, 9:46
Localisation : MONTAUBAN

Message par SF » 28 août 2005, 6:29

On est bien d'accord que les signaux sur les points chaud et frois sont les mêmes mais opposés en phase (rotation de 180°), cela pour permettre la suppression des interférences captées par les câbles.
Donc je ne comprends pas comment cet équalizer, qui est une sacrée référence, ne fonctionnerait pas de la même façon avec le point chaud en 2 ou 3.
Je n'ai pas le chéma du DN360, mais normallement sur l'entrée comme sur la sortie, le point chaud et le point froid doivent présenter la même impédance par rapport à la référence, pin 1 des XLR. Ces impédances sont en général données par des transformateurs symétriseurs.

Donc si tu as constaté une diffférence lors du changement de point chaud, qui n'est au passage qu'une appelation, il doit bien y avoir quelquechose dans cette machine, ou peut-être dans les équipements en amont et en aval.

J'aimerais bien comprendre cette différence de niveau :-k

A+

Avatar du membre
Globe
Modo
Modo
Messages : 1876
Enregistré le : 5 avr. 2004, 19:51
Localisation : Mons, Belgique
Contact :

Message par Globe » 28 août 2005, 12:17

SF a écrit :Donc si tu as constaté une diffférence lors du changement de point chaud, qui n'est au passage qu'une appelation, il doit bien y avoir quelquechose dans cette machine, ou peut-être dans les équipements en amont et en aval.
Il n'y a plus qu'à symétriser la sortie...
Le DN360 possède des sorties asymétriques d'origine...

http://www.ziggysono.com/forum/viewtopi ... 2&start=15

Avatar du membre
Amadeus
Équipier
Équipier
Messages : 310
Enregistré le : 26 août 2005, 0:18
Localisation : 59 - 62

Message par Amadeus » 30 août 2005, 19:53

Le DN360 possède des sorties asymétriques d'origine...
Effectivement, c'est une sortie asymétrique d'origine à très basse impédance (environ 60 Ω), ce qui explique le peu de soucis rencontrés dans la pratique, en particulier en utilisation 'retours'.
Par contre, les entrées sont bien symétriques (électroniques).
Dans une utilisation 'en régie' (cad avec passage dans un multipaire), il est fortement recommandé d'implanter des transformateurs de sortie.
Si les finances le permettent, on n'hésitera pas à investir aussi dans des tranfos sur les entrées. O:)
Image

fabfive
Chefff-Equipier
Chefff-Equipier
Messages : 1574
Enregistré le : 17 oct. 2004, 20:45

Message par fabfive » 31 août 2005, 14:12

c est une drole d idee de la part de KT non?..
le notre est sym des deux coté et je ne sais pas ce qu avait dit le RG de l epoque lors de la commande..je n y etais pas encore..
mais ca m intrigue

Avatar du membre
ziggy
Admin
Admin
Messages : 13240
Enregistré le : 2 févr. 2004, 21:09
Localisation : Lozère (48)
Contact :

Message par ziggy » 1 sept. 2005, 13:14

SF a écrit :On est bien d'accord que les signaux sur les points chaud et frois sont les mêmes mais opposés en phase (rotation de 180°), cela pour permettre la suppression des interférences captées par les câbles.
Donc je ne comprends pas comment cet équalizer, qui est une sacrée référence, ne fonctionnerait pas de la même façon avec le point chaud en 2 ou 3.
ce qu'il faut savoir c'est qu'il y a une différence entre une symétrisation électronique et une symétrisation par transformateur

dans les deux cas on trouve le signal sur les deux points 2 et 3 du XLR avec la phase opposé
par contre: si dans le cas d'une symétrisation électronique, tu pontes le froid avec la masse, tout va bien !! mais si tu ponte le chaud avec la masse, il n'y a plus de signal !!

en clair ceci veut dire; il y a du son entre le chaud et la masse; il n'y a pas de son entre le froid et la masse (dans un chéminement asymétrique)
si ton point chaud est sur le 3 et puis tu rentres dans un appareil semi-symétrisé avec le point chaud en 2 (et le point froid en 3) tu risques d'avoir des surprises... et ça peut aller jusqu'à l'extinction du son
j'ai connu ça sur certaines vieilles Soundcraft et sur les anciens ampli Peavey, câblé "à l'envers"

en n'oublions pas qu'à l'intérieur d'un appareil, tout est en asymétrique dans 99,8% des cas (donc point chaud par rapport à la réf 0-Volt)... 8-)

Clement
Membre
Membre
Messages : 32
Enregistré le : 7 mai 2005, 19:37
Contact :

Message par Clement » 1 sept. 2005, 13:28

en clair ceci veut dire; il y a du son entre le chaud et la masse; il n'y a pas de son entre le froid et la masse (dans un chéminement asymétrique)

Merci Ziggy, pour moi c'est l'explication valable. Donc le problème se pose seulement si on veut l'utiliser en asymétrique.

Avatar du membre
fabio
Chefff-Equipier
Chefff-Equipier
Messages : 2444
Enregistré le : 22 mars 2004, 12:10
Localisation : toulouse

Message par fabio » 2 sept. 2005, 15:13

De tout ce qui est dit dans ce sujet, je ne vois pas ou est le problème !!!!

Je possède moi même un 2 x 30 bde ASHLY qui à lui aussi son point chaud sur 3 alors que ma console à son point chaud sur 2 !!!! J'ai donc acheter du cable symétrique de couleur rouge ( question de repérage, comme ça je sais que c'est le cable de module générale) d'une longueur de 2 x 4 mètres et j'ai soudé mes XLR en fonction du placement des points chauds !!! Il me semble que c'est plus pratique d'avoir un cable propre et dédié que de démonter les appareils surtout quand ils sont neufs !!!!!!!
L'orgueil ne réussit jamais mieux que quand il se couvre de modestie.

Avatar du membre
Amadeus
Équipier
Équipier
Messages : 310
Enregistré le : 26 août 2005, 0:18
Localisation : 59 - 62

Message par Amadeus » 2 sept. 2005, 22:09

fabio a écrit :Il me semble que c'est plus pratique d'avoir un cable propre et dédié que de démonter les appareils surtout quand ils sont neufs !!!!!!!
Avoir moins de câbles offre (au moins) 4 avantages:

1) Fiabilité: Risque de pannes réduit: Là tout le monde apprécie, y compris le SAV...
2) Intégrité: Moins de connecteurs, donc signal potentiellement moins altéré: les audiophiles sont unanimes ! :razz:
3) Poids: Les roadies comprendront ! ;)
4) Coût: 8 connecteurs XLR par EQ stéréo sans évoquer le câble et le temps passé à la réalisation si c'est le cas: les prestataires commencent à bien m'aimer ! :D

Evidemment, et comme tu le soulignes (aussi mentionné dans le sujet), si la garantie est en cours, il vaudra mieux attendre sa fin de validité pour réaliser cette modif ! 8-)
Image

Avatar du membre
fabio
Chefff-Equipier
Chefff-Equipier
Messages : 2444
Enregistré le : 22 mars 2004, 12:10
Localisation : toulouse

Message par fabio » 3 sept. 2005, 1:02

Amadeus a écrit :
fabio a écrit :Il me semble que c'est plus pratique d'avoir un cable propre et dédié que de démonter les appareils surtout quand ils sont neufs !!!!!!!
Avoir moins de câbles offre (au moins) 4 avantages:

1) Fiabilité: Risque de pannes réduit: Là tout le monde apprécie, y compris le SAV...
2) Intégrité: Moins de connecteurs, donc signal potentiellement moins altéré: les audiophiles sont unanimes ! :razz:
3) Poids: Les roadies comprendront ! ;)
4) Coût: 8 connecteurs XLR par EQ stéréo sans évoquer le câble et le temps passé à la réalisation si c'est le cas: les prestataires commencent à bien m'aimer ! :D

Evidemment, et comme tu le soulignes (aussi mentionné dans le sujet), si la garantie est en cours, il vaudra mieux attendre sa fin de validité pour réaliser cette modif ! 8-)
Pourquoi moins de cables ????? Autant d'appareils ou d'équals autant de cables audio pour les brancher !!!

Je ne vois pas l'intérêt de démonter l'appareil alors qu'on peut cabler la prise XLR autrement qui sera branchée sur le même appareil !!!

Mes deux cables rouges qui sont branchés sur ma console sont cablés de telle sorte que la phase soit dans le bon sens pour attaquer mon équal ( pas besoin d'utiliser un inverseur de phase )et comme ils sont de couleur je ne me trompe pas et c'est toujours les mêmes et j'ai pas eu besoin de démonter mon appareil !!!! Et quand je le démonte c'est pour changer un potar fatigué ou tout autre chose !!!!

Et si t'es capable de prendre du temps pour démonter ton appareil tu peux prendre du temps pour souder deux malheureuses prises XLR sur un cable unique !!!!!!

Un DN 360 coute à peu près 1500 euros !!!! Au lieu de le charcuter il vaut mieux adapter son environnement pour lui !!! Question de logique

Enfin en tout cas je ne comprend toujours pas cette démarche !!!! [/quote]
L'orgueil ne réussit jamais mieux que quand il se couvre de modestie.

Avatar du membre
Amadeus
Équipier
Équipier
Messages : 310
Enregistré le : 26 août 2005, 0:18
Localisation : 59 - 62

Message par Amadeus » 3 sept. 2005, 3:51

Excuse-moi si les arguments que j'ai avancé t'ont un peu exaspéré ! :???:
Le point de vue que j'ai développé est davantage destiné à une exploitation dans le cadre de locations de ce matériel.
Celui-ci sera utilisé par de nombreuses personnes, avec des mixages différents, et il sera plus simple pour le loueur de ne pas systèmatiquement expliquer les subtilités de câblage de ses appareils (en particulier les mêmes, tantôt avec le point chaud en 2, tantôt en 3) et la bonne couleur des câbles à employer dans chaque cas.
C'est la seule chose que je voulais démontrer...

Pour info, dans mon parc, les seuls câbles rouges que j'utilise, ce sont les câbles destinés aux intercoms, différenciés des 'vrais' câbles audio (tous noirs) pour des raisons de fiabilité évidentes: ils sont beaucoup plus sollicités mécaniquement :cry: .
De même, pour qu'il n'y ai jamais de méprise, tous mes inverseurs de phases sont des 'bouchons' M/F, jamais des câbles...
D'autre part, je ne 'charcute' jamais un appareil: je travaille avec grand soin et méthode, équipé de bons outils en adéquation avec le le coût du 'patient', simplement...

Excuse-moi encore pour l'incompréhension ! ;)
Image

Répondre