PRESTAS TELECHARGER
Mercredi le 22 Octobre à 14:10 H
Logo

Mes Dossier Techniques des Trucs et Astuces pour la Sonorisation, la Prise de Son et l'Utilisation des Effets

Thomann
Navigation
HOME
RETOUR
RECHERCHER
Fiches & Articles
Accueil
Amplis
Amplis_part2
Ampli_guitare
Balance
Compression
Connectiques
Console
Decibels
Delay
Egalisation
Enceintes
Frequences
Gate
Larsen
Micros
Micros_choix
Micros_placer
Mix
Phase1
Phase2
Processeur
Retours1
Retours2
Reverbe
Sono
Spatialisation
Électricité
Cables
Distribution
Electricite
Electricite2
Electricite3
 -Fiches
Fiches1
Fiches2
Eclairage
Impedance
Multibroche
Diffusion
Intro
Survol
Propagation
La WST
Les Sources
Details Techniques
Calculer
Deci_hexa1
Deci_hexa2
Dp_factor
Dp_factor2
Driverack
Filtre1
Filtre2
Filtre3
Filtre4
Niveaux1
Niveaux2
Sym_asym1
Sym_asym2
Testeurs
Les Calculateurs
DB en Volt
Distance Temps
Frequence-Distance
BW-Q
Absorption-Distance
Air Absorption
Note en Hertz
Reverberation
Autres...
SONOPRATIQUE
...à suivre

Vous pouvez consultez ces fichiers en ligne ou les télécharger. Mais ne les piratez pas. Pas de publication ni de reproduction. Malheureusement je trouve parfois mes articles, publiés sur d'autres sites, sous d'autres noms - et sans mon autorisation, ce qui est illegal!!

Fiches

" Fiches et Connectique "

Didier Pietquin (Globe sur le Forum - e-mail) continue la saga sur "l'Électricité dans tous ces États". Cette fois vous apprenez tous ce qui il a à savoir sur les fiches et connectiques. Trois nouveaux articles comme toujours richement documentés.



Connectique Introduction

Dans tous les domaines où le transfert d’énergie ou d’informations est nécessaire, on utilise une multitude de fiches et de connexions différentes. Il est toutefois impossible d’en énumérer et d’en décrire la totalité. C’est pourquoi nous nous intéresserons uniquement aux fiches ayant une application en son, en éclairage ou en vidéo. 

Ce qu’il faut connaître avant de commencer…

-   Fiche mâle, fiche femelle

Une fiche mâle est une fiche dotée de une ou plusieurs broches.
Une fiche femelle est donc une fiche dotée de un ou plusieurs trous.

-   Fiche volante, fiche châssis

Une fiche "volante" est le type de fiche que l’on trouve au bout des câbles.
Une fiche "châssis" ou "embase" est une fiche qui est fixée sur un panel de rack, à l’arrière d’un ampli, d’une table de mixage,…

-   Point chaud, point froid

On parle de "point chaud" pour le signal positif (+) et de "point froid" pour le signal négatif (-).

haut de page

1. Fiches d’alimentation électrique

Concernant les fiches électriques "classiques", je vous invite à aller jeter un coup d’œil sur le deuxième dossier électricité.

1.1.  PowerCon ® de Neutrik

Ces fiches sont extrêmement pratiques car verrouillables, ce qui veut dire qu’on ne peut pas les débrancher en tirant simplement dessus. Et même si leur ressemblance avec les fiches Speakon est flagrante, les PowerCon® ne possèdent pas les mêmes ergots et ne peuvent donc pas être introduites par erreur dans des Speakon. Elles permettent de transporter une intensité maximale de 20 ampères en monophasé.

Les fiches "volantes" permettent d’accueillir des câbles dont le diamètre extérieur peut varier de 5 à 15 mm. Ces mêmes fiches peuvent accueillir des conducteurs d’une section maximale de 2,5 mm².
Pour les connections, les fiches femelles peuvent être soit soudées soit équipées de cosses.
Pour les fiches mâles, il s’agit de vis.

Fiche chassis, côté connections

Les fiches bleues correspondent aux circuits d’entrée, les fiches grises aux circuits de sortie.
Ces deux types de fiches ne sont pas interchangeables car elles ne possèdent pas non plus les mêmes ergots.
Si vos câbles sont trop courts, il est possible d’utiliser un prolongateur :

1.2.  Fiches IEC

IEC est l’abréviation de International Electrotechnical Comission.

On parle aussi de fiches CEI, ce qui est exactement la même chose. Il s’agit simplement de la traduction française (Commission Electrotechnique Internationale).
La norme qui nous intéresse ici est la IEC 60320. Les documents de l’IEC nous expliquent que cette norme est applicable aux connecteurs bipolaires pour courant alternatif seulement, avec ou sans contact de terre, de tension assignée ne dépassant pas 250 V et de courant assigné ne dépassant pas 16 A, pour usages domestiques et généraux analogues, et destinés au raccordement d’un câble souple d’alimentation aux appareils électriques d’utilisation ou à d’autres matériels électriques alimentés à 50 Hz ou 60 Hz.
Nous nous attarderons uniquement sur les 3 fiches les plus utilisées chez nous. Il en existe bien sûr d’autres modèles.

-  La plus simple…

CMP376

Cette fiche permet de transporter une intensité de 2,5 ampères maximum. Il n’y a pas de connection pour la prise de terre. On l’utilise régulièrement pour de petits postes radio, des lecteurs cd,… qui ne nécessitent pas beaucoup de puissance pour fonctionner.
Les connections sur les fiches châssis se font soit par soudure soit par cosse.
Les fiches volantes sont la plupart du temps moulées aux câbles. Il ne faut donc plus s’en occuper.

-  La plus connue…

Ici, l’intensité maximale admissible est de 10 ampères. On l’utilise très régulièrement pour les ordinateurs, pour les appareils audio,…
La température maximale des broches ne peut dépasser 70°C, comme pour le modèle précédent.

Les connexions se font par vis sur les fiches volantes, par soudure ou par cosses sur ses fiches châssis.

-  Haute température

Il s’agit exactement du même type de fiche que la précédente. L’intensité maximale est ici aussi de 10 ampères et la connectique est identique.
Les seules différences sont qu’on y trouve un "ergot" supplémentaire et que la température maximale des broches est de 155°C.
C’est ce dernier élément qui est le plus intéressant. En effet, ces fiches sont utilisées pour connecter des appareils dont la température de fonctionnement est supérieure à la normale.
Je pense par exemple à des PC (spots) de la marque ADB, …

ou

Les connexions se font par vis sur les fiches volantes, par soudure ou par cosses sur ses fiches châssis.
Ces fiches peuvent être introduites dans les précédentes, l’inverse n’est par contre pas possible.

1.3.  Bulgin

Bulgin est une firme à part entière, du nom de son créateur. Elle fabrique bon nombre de connecteurs, dont ceux illustrés ci-dessous. Par extension, on appelle ces connecteurs "Bulgin".
Il s’agit de fiches multibroches (8 au total) destinées principalement à de petites régies d’éclairage. L’intensité maximale admissible par broche est de 6A en 250 volts. Ces fiches ne sont pas verrouillables.

Les connexions se font par soudure ou par cosses sur les fiches châssis et par vis sur les fiches volantes.

Borne
Utilisation
1 Terre
2 Phase circuit 1
3 Phase circuit 2
4 Phase circuit 3
5 Phase circuit 4
6 Neutre commun
7 Neutre commun
8
--

Par précaution, il est utile de se référer au mode d’emploi ou aux données techniques de l’appareil concernant la connectique des fiches Bulgin.

haut de page

2. Fiches audio

2.1.  DIN

Les fiches DIN peuvent être dotées de 2 à 8 contacts. Ici aussi nous ne verrons que les plus répandues.

-  DIN à 2 contacts (DIN haut- parleur)

Ces fiches sont facilement reconnaissables par le fait qu’une des deux broches est plate et plus grande que l’autre. On les utilisait auparavant pour relier des enceintes à un tourne disque, à un ampli,… Elles sont encore fabriquées et vendues mais sont devenues obsolètes.

-  DIN à 3 et 5 contacts

Ces fiches sont équipées de 3 ou 5 contacts. Elles sont de moins en moins utilisées pour le transport du signal audio. On utilise encore par contre les DIN 5 broches pour le MIDI, signal qui correspond à un transfert de données. Nous verrons plus loin celui- ci.

La connectique de ces fiches est la suivante :

Broche
Micro
Lecteur/Enregistreur
1 Point froid (-) Sortie gauche
2 Masse Masse
3 Point chaud (+) Entrée gauche
4 Non connecté Sortie droite
5 Non connecté Entrée droite

On remarque en regardant ce tableau que la fiche DIN à 3 broches permet soit de connecter un micro soit la sortie ou l’entrée d’un lecteur ou d’un enregistreur.
L’avantage de la DIN à 5 broches est qu’elle permet de recevoir et d’envoyer deux signaux différents sur une seule et même fiche. Il n’est bien sûr pas obligatoire de se servir des 5 broches si 3 suffisent, suivant l’application.
Une remarque : les connexions sur ces trois types de fiches se font par soudure. Malheureusement, ces fiches sont relativement sensibles à la chaleur. Pour éviter que les broches ne bougent, un petit truc simple est de les planter dans un bouchon en liège. Et de les laisser refroidir quelques instants avant de les retirer.

2.2.  RCA ou CINCH

RCA est le nom de la firme qui a lancé sur le marché ce type de connecteur. On les appelle également et plus couramment des fiches "cinch".

Ces fiches sont très utilisées dans le monde de la hi fi et du home cinéma. Elles permettent le transport d’un signal mono asymétrique. Pour un signal stéréo, on utilise alors deux connecteurs. Par convention, la couleur rouge des cinch correspond au canal droit, la couleur noire ou blanche au canal gauche.Les connexions se font par soudure.

 
Fiche mâle, fiche femelle   1 : Point chaud (+), 2 : masse

haut de page

2.3.  JACK

La première caractéristique qui va permettre de différencier les fiches jack est tout simplement le diamètre en mm du connecteur.
On parle alors de jack 3,5 (ou mini jack) et de jack 6,35.
La deuxième caractéristique est le nombre de contact dont dispose la fiche. Il s’agit soit de 2 soit de 3 contacts. (Il existe également des fiches mini jack équipées de 4 contacts. Celles- ci permettent de faire circuler deux signaux de nature différente via une seule fiche : audio gauche et droit plus la vidéo)

Les connexions se font par soudure.
Le problème le plus souvent rencontré par les novices du monde du son est de savoir si un jack est mono ? Stéréo ? Asymétrique ? Symétrique ?
Mais mettons cette question de côté pour l’instant et intéressons nous aux différents contacts des jack.

-   Jack à deux contacts

Le contact 1 est appelé "corps" ou "sleeve" en anglais.
Le contact 2 est appelé "pointe" ou "tip" en anglais.
On parlera alors de jack TS (pour Tip Sleeve)

-   Jack à 3 contacts

Rien ne change pour les contacts précédents :
Le contact 1 est toujours appelé "corps" ou "sleeve".
Le contact 2 est appelé "bague" ou "ring" en anglais.
Le contact 3 est toujours appelé "pointe" ou "tip".
On parlera de jack TRS.

Leurs utilisations :

-   Mono ? Stéréo ?

Pour le transport d’un signal mono, c’est la fiche TS qui est utilisée. Dans ce cas, la connectique est la suivante :

Corps_Sleeve
=>
Masse
Pointe- Tip => Point chaud (+)

Pour le transport d’un signal stéréo, c’est la fiche TRS qui est utilisée. La connectique est la suivante :

Corps_Sleeve => Masse
Bague – Ring => Point chaud (+) canal droit
Pointe – Tip => Point chaud (+) canal gauche

Remarque : Le signal sera dans les deux cas asymétriques. En effet, en stéréo, il s’agit tout simplement d’un "double" signal asymétrique.

-   Asymétrique ? Symétrique ?

Pour un signal asymétrique, on utilise la fiche TS.

Corps_Sleeve => Masse
Pointe- Tip => Point chaud (+)

Pour un signal symétrique, on utilise la fiche TRS.

Corps_Sleeve => Masse
Bague – Ring => Point froid (-)
Pointe – Tip => Point chaud (+)

Remarque : Que ce soit en asymétrique ou en symétrique, il s’agira d’un signal mono. Pour un signal stéréo, il faudrait utiliser une deuxième fiche.

-   Insertion

Il est également très courant d’utiliser les fiches jack TRS pour les circuits d’insertion d’une console de mixage.
Suivant la marque de la console, le câblage de l’envoi (send) et du retour (return) peut différer. Il est alors prudent de se référer au mode d’emploi.

Jack TRS Soit.... Soit....
Pointe - Tip Return Send
Bague - Ring Send Return
Corps - Sleeve Masse Masse

Remarque : Il existe également d’autres types de fiches Jack (Bantam, Tiny). Ces fiches sont utilisées principalement pour des patchs audio.

2.3.2. Connectique de Patch

-   Jack TT/ Bantam

 

Les jack Bantam ou TT (Tiny Telephone), d’un diamètre de 4,4 mm sont sans doute la connectique de patch la plus répandue.

-    GPO

Le standard GPO (B GAUGE) (1/4 de pouce, 6,35 mm) est très proche du jack classique. Cependant, L’insertion d’un jack classique dans une embase GPO endommagera définitivement celle- ci.

-  FRB

Les connecteurs FRB se présentent sous la forme d’un bloc ayant trois, six ou neuf contacts.
Ceux- ci sont utilisés pour leur fiabilité, notamment en télévision ou en radio.
Les contacts sont auto- nettoyants.

2.4.  XLR

Les fiches XLR à 3 contacts (il en existe d’autres modèles) sont les fiches les plus utilisées dans le monde de la sonorisation professionnelle. Elles permettent le transport d’un signal symétrique, que ce soit d’un niveau ligne ou d’un niveau micro.
Ces fiches sont verrouillables. Certains parlerons également de fiche Cannon ou Switchcraft. Il s’agit tout simplement de deux marques distinctes.

La connectique est la suivante :

Fiche femelle, vue de face

1
Masse
2 Point chaud (+)
3 Point froid (-)

Ces mêmes XLR étaient également très utilisées auparavant pour la connexion d’enceintes acoustiques. Dans ce cas, le contact 1 correspond au -, le contact 2 au +. Le contact 3 n’étant pas utilisé.

2.4.1 Mini XLR

On retrouve chez plusieurs constructeurs des « minis » fiches XLR.

Chez Sennheiser par exemple, il s’agit de la marque LEMO. On retrouve ces connecteurs sur les émetteurs HF comme le SK3063U et sur bien d’autres modèles.

Chez Shure, il s’agit de connecteurs de la marque Switchcraft .

2.4.2 Combo

L’embase Combo de Neutrik peut aussi bien recevoir une fiche XLR 3 mâle qu’une fiche Jack 6.35.

haut de page

2.5.  SPEAKON®

Les fiches Speakon® sont devenues le standard en matière de connectique pour les enceintes acoustiques. Ces fiches sont verrouillables.

Il en existe de deux tailles différentes :

Speakon à 2 ou 4 contacts (Que nous appellerons Speakon 4)
Speakon à 8 contacts. (Que nous appellerons Speakon 8)

-   Speakon 4

Ces fiches existent en deux ou en quatre contacts. Elles ont exactement la même taille et les mêmes caractéristiques sauf que l’une est dotée de 2 contacts, l’autre de 4…

Speakon 2 contacts – Speakon 4 contacts

Les Speakon à 2 contacts ne possèdent que les contacts 1+ et 1-.
Les Speakon à 4 contacts possèdent les contacts 1+ / 1- et 2+ / 2-.

Fiche volante, côté connections

-   Speakon 8

Les fiches Speakon à 8 contacts sont plus grosses que les Speakon à 2 ou 4 contacts mais le principe est exactement le même.

Fiche volante, côté connections

Bien qu’il existe des fiches femelles volantes, la logique des fiches Speakon veut que les câbles soient équipés de deux fiches mâles. Ce qui s’explique par le fait que les sorties d’amplificateurs et les entrées des enceintes sont en Speakon femelle. On utilise alors un "coupleur" pour prolonger les câbles.

2.6. Fiches EP

Les connecteurs EP existent en 4, 6 et 8 contacts et sont utilisées pour les hauts- parleurs. Ces connecteurs existent également en 3 et 5 contacts.

Le principe de connectique est exactement le même que pour les fiches XLR. Les connecteurs EP sont cependant plus gros et permettent la connexion de câbles de plus forte section.

Point de vue connectique, il est utile de se référer aux fiches techniques éditées par les constructeurs.

2.7. Fiches Bananes

Il s’agit sans aucun doute de la connectique la plus simple qui existe.

Son utilisation la plus fréquente est liée directement aux borniers des amplificateurs.

© GLOBE Avril 2005

haut de page

Vous pouvez consultez ces fichiers en ligne ou les télécharger. Mais ne les piratez pas. Pas de publication ni de reproduction. Malheureusement je trouve parfois mes articles, publiés sur d'autres sites, sous d'autres noms - et sans mon autorisation, ce qui est illegal!!

...